Cela devient sérieux quand on a 26 ans. Marion Elgé est native de la Drôme, ce département accueillant, ensoleillé, mais aussi secret...

Auteur-compositeur-interprète, elle a débuté avec la fougue de la jeunesse. Un piano, une guitare, et des textes sucrés évoquant le quotidien d’une jeune fille pleine d’entrain.

Son premier EP, salué par de nombreuses 1ères parties telles que Vianney, Joyce Jonathan, Marina Kaye, les Stentors, Natasha St Pier, Clarika etc… l’a fait ‘Pencher’ du côté pop de la force avec des chansons acidulées et espiègles, aux mélodies de haut vol comme « Aviateur » et ses acrobaties turbulentes.

Mais Marion aspire rapidement à davantage de ‘gravité’ comme un pont vers de nouveaux horizons, plus adultes et matures.

Son dernier Opus, réalisé avec son fidèle complice David Granier est composé de six chansons. Six titres d’une nouvelle couleur dans son jeu de carte musical, davantage pique que cœur, une échappée où la jolie biche devient un cerf aux bois de velours.

Inspirée par La Grande Sophie, Vanessa Paradis ou Zazie, Marion Elgé affectionne aussi des artistes masculins tels que Calogéro, Julien Doré. Une planète musicale où chacune de ses références se sont métamorphosées en prenant leur envol vers un univers plus sinueux, plus anfractueux, se construisant peu à peu une identité propre.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now